Mémorial de Dun-les-Places

En juin 1944, des soldats allemands envahissent Dun-les-Places. Pendant trois jours le village est pillé, incendié et 27 hommes fusillés et massacrés sous le porche de l’église. Le mémorial interroge la mémoire des habitants et transmet leur souvenir, en confrontant les témoignages et les faits historiques.
Le parcours s’organise en trois espaces consacrés aux jours dramatiques de juin 1944 et à la reconstruction physique et morale du village. En charge de la muséographie, on-situ conçoit et réalise les dispositifs audiovisuels et multimédias construits à partir de témoignages et de documentation d’archives.

Le premier espace présente un village paisible du Morvan et ses habitants qui va être la cible d’une expédition militaire soigneusement planifiée.

Au centre du mémorial, une création audiovisuelle donne la parole aux femmes, victimes oubliées de ces violences aveugles : mères, sœurs, filles, femmes de fusillés. Les voix se succèdent et retracent heure par heure les terribles journées de juin 1944. Les paroles s’entrechoquent et se complètent dans un montage restituant un bonheur simple, sauvagement anéanti.

La troisième séquence est un espace de consultation documentaire organisé autour d’une grande table où les visiteurs s’installent. Insérés dans le mobilier, les écrans tactiles proposent des récits thématiques illustrés par la documentation historique (photographies, coupures de presse, archives judiciaires, etc). Le dispositif évoque "l'après", le contrecoup, les étapes de la reconstruction, les  les jours et les années qui ont suivi juin 1944.

tryptique éclair
audiovisuel elle
elles composition
table tactile après
consultation table tactile

Mémorial de Dun-les-Places
France, Dun-Les-Places
2016