Musée de la Romanité

L’époque antique a profondément influencé l’architecture et l’identité nîmoise. La ville possède, aujourd’hui encore, un patrimoine romain inestimable (Amphithéâtre, Maison carrée, Tour Magne, vestiges du rempart…), dans un excellent état de conservation. Dessiné par l’architecte Elizabeth de Portzamparc, le musée de la Romanité fait parler ce patrimoine, en explorant la ville et son passé antique. on-situ a réalisé pour le musée de la Romanité plusieurs installations scénographiées, mettant-en-scène des données scientifiques (archéologiques, cartographiques), dans une lecture fluide, sensible et naturelle.

Les Jardins de la Fontaine propose une déambulation intemporelle dans ces jardins bien connus des nîmois. Le film s’appuie sur les traces de l’époque antique, se devinant dans ce décor classique à la française. Les vestiges romains se prolongent en images de synthèse, confrontés aux jardins d’aujourd’hui.  Les représentations se mêlent, dans une approche esthétique et poétique.

Trois installations présentent l’histoire de Nîmes dans une lecture cartographique et chronologique. Nîmes, la ville romaine : projection en vidéomapping sur maquette en relief retraçant les grandes étapes de la construction urbaine au cours de l’époque antique ; Nîmes et sa proche campagne, projection cartographique associée à des dossiers documentaires interactifs ; Nîmes la ville médiévale, dispositif interactif associant des cartes de l’époque médiévale à des informations documentaires.

Une série de projections grand format prolongent et interprètent des œuvres incomplètes, altérées par le temps et restituent leur décor d’origine.

Aboutissement du parcours, le leg immerge dans un corpus d’images évoquant l’héritage antique dans la Nîmes d’aujourd’hui (architecture, culture populaire, etc.). Le visiteur navigue et interagit avec cette constellation, se laissant guider par le plaisir et la curiosité.

Musée de la Romanité
France, Nîmes
2018

Mission : Réalisation numérique
Architecture et scénographie : agence Elizabeth de Portzamparc